Marie-Pier
farwest sagas

Article

5 fév 2020

Road-trip : 10 jours dans le Far West Américain

Le Far West Américain, ça existes-tu vraiment? À défaut d’avoir écouté tous les Lucky Luke quand on était jeune, Dom et moi restions fascinés par ce qui semblait être, aux Etats-Unis, des chaînes de montagnes à perte de vue, des canyons orangés et des déserts à l’infini.

« Ça se peut pas que ce soit beau de même » me lança Dom un beau matin de mars entre 2 bancs de neige. Le lendemain, on réservait deux billets d’avion aller-retour pour Denver au Colorado. 

Pour l’amateur de randonnées, de couchers de soleil, de canyons ou de campings, voici notre itinéraire de road-trip de 10 jours dans les états du Colorado, du Utah et de l’Arizona.

JOUR 01

Rocky Mountain National Park, CO

Arrivés au Colorado, on ramasse d’abord notre campervan du nom de « Summit » ; un modèle Biggie de la compagnie Native Campervans. Summit, c’est comme une mini-maison de 60 pieds carrés digne de Pinterest de laquelle tu ne peux pas te départir. Summit, c’est aussi celle qui nous a inspiré dans la conversion de notre propre campervan : le design, l’utilité, la fiabilité, le confort… tout est là!

Après avoir récupéré notre maison sur roues, on se dirige 75 miles (de la marde, faites les conversions vous même) au Nord Ouest de Denver en direction du Rocky Mountain National Park. En gros : un parc de 107 000 hectares reconnu par l’Unesco. Notre mission : une randonnée de 3.5 miles du nom de Emerald Lake Trail. Du bonbon pour les yeux!

Notre première nuit avec Summit s’est passée au Moraine Park Campground, un sacré beau spot dans le milieu du Parc National. En prime : des bruits de wapitis en période de rut pendant toute la nuit.

DISTANCE PARCOURUE : 75.8 miles
NUIT : Moraine Park Campground

JOUR 02

Hanging Lake, CO

À notre deuxième journée aux Z’États-Unis, on s’est dirigés un peu plus au sud vers Glenwood Springs en empruntant la Trail Ridge Road, une route qui traverse le Parc National. Perchée à quelques 3 700m d’altitude, la route est tout simplement spectaculaire et offre les plus beaux points de vue dans la région. Cœur sensible s’abstenir.

Arrivés à Glenwood Springs, une deuxième hike nous attendait, celle du nom de Hanging Lake. Ses vrilles en cascade vaporeuses, ses eaux vertes et sa position à flanc de montagne (d’où son nom) en font l’une des randonnées les plus populaires de l’état. C’pas compliqué, il fallait s’y arrêter.

Parce qu’il nous arrive de vouloir du sacré gros luxe sur la route, notre 2e nuit s’est passée dans un Kamping Of America (KOA) sur le bord de la rivière du Colorado : la crème de la crème du camping. Rendu là, c’est même pu du camping.

DISTANCE PARCOURUE : 167 miles
NUIT : Colorado River KOA Camproung

JOUR 03

Dead Horse Point

Parce qu’on aime les couchers de soleil, le jour 03 de notre trip au Far West était consacré à Dead Horse Point. En gros, on s’est levés tard, on a pris la route vers l’Utah, on a siesté en chemin, on est arrêtés prendre une bière à la Brasserie Moab, on a resiesté, pis on a fini la journée sur le bord d’un canyon de 1 800 mètres au coucher de soleil. La grosse vie!

DISTANCE PARCOURUE : 288 miles
NUIT : Terre publique (voir le site du Bureau of Land Management)

JOUR 04

Arches National Park, UT

Debouts à 5h30 du matin. Comme on sait que Arches est l’un des parcs les plus sollicités aux États-Unis, on voulait être les premiers sur le sentier, histoire de voir le soleil se lever sur l’Utah. Le Delicate Arch Trail –la randonnée qui mène jusqu’à la très populaire arche– est d’une durée approximative de 3 heures (3 miles aller-retour) en plein soleil où Dom et moi aurions pu se faire cuire deux œufs bacon sur les bras. Il fait chaud en p’tit-pépère!

Après notre randonnée, le plan initial était de se rendre au Parc National de Zion, chose que nous n’avons pas fait. Le détour de 5 heures pour effectuer une autre randonnée (Angels Landing) aura plutôt été remplacé par un détour de 4 heures vers Page, en Arizona.

On est arrivés à Page au coucher du soleil, à temps pour rejoindre le party de Winnebago de baby boomers bien installés sur la plage. Bon, ça a l’air pire que c’était : Lone Rock demeure un de nos campings préférés aux Etats-Unis.

DISTANCE PARCOURUE : 278 miles
NUIT : Lone Rock Campground

JOUR 05

Lake Powell et Horseshoe Bend, UT

Parce que Native Campervans offre aussi la location de paddleboards avec leurs véhicules, on se devait de passer l’après-midi sur l’eau entre deux canyons. Lake Powell : tu vas être dur en tabarouette à battre comme spot de SUP.

Après avoir attrapé un coup de soleil assez solide dans le visage, on s’est rendus à Horseshoe Bend, une courbe en forme de fer à cheval en plein milieu de la Rivière du Colorado. Comme le meilleur moment pour photographier ledit Horseshoe Bend est au coucher du soleil, laissez-moi vous dire qu’il y avait du monde à shop. Quand tu vois des dizaines d’autobus bondés débarquer, tu sais en tabarouette que t’as pas choisi ton moment. Fait que, conseil d’ami : visitez Horseshoe Bend tôt le matin.

DISTANCE PARCOURUE : 8.4 miles
NUIT : Lone Rock Campground

JOUR 06

Lower et Upper Antelope, UT

Passer la journée à sillonner des fissures de roches orangées? C’est ce qu’on a fait à notre 6e journée grâce aux canyons « Upper Antelope » et « Lower Antelope ». Pour tout voyageur en dilemme ne sachant pas quel canyon visiter, voici ce qu’on en pense.

Parce qu’on a visité les deux canyons, sachez d’abord qu’ils ne sont accessibles que via des visites guidées offertes par des Navajos. Plusieurs hôtels peuvent effectuer la réservation à votre place, mais vous pouvez aussi le faire en ligne (on est en 2020 quand même). Sachez aussi qu’il est possible de visiter les deux canyons dans la même journée ; chose que l’on a faite.

Maintenant, lequel des canyons choisir?

Upper Antelope Canyon : c’est le plus visité des canyons. C’est aussi celui que l’on retrouve partout sur les z’Instagram. Long de 200 mètres, les rayons du soleil sont plus nombreux à percer le canyon et des échelles facilitent l’expérience pour ceux et celles dont les genoux ont tendance à ne pas coopérer (salut maman).

Lower Antelope Canyon : comme le canyon est plus étroit au bas, c’est à Lower Antelope que vous pourrez vous faufiler, glisser et même grimper entre les parois rocheuses. Un Escape Manor grandeur nature.

Notre recommandation : si le budget et le temps vous le permettent, faites les deux. Sinon, on opterait pour Upper Antelope Canyon tout simplement pour ses rayons de soleil et ses formes plus prononcées.

DISTANCE PARCOURUE : 5.9 miles
NUIT : Lone Rock Campground

JOUR 07

Monument Valley, AZ

De Page, on s’est ensuite rendus à Monument Valley, à la frontière de l’Utah et de l’Arizona. En toute honnêteté, il n’y a pas grand chose à faire près des très populaires buttes en grès rouge, mais reste que le site est impressionnant. Amateurs de photos, rendez-vous dans le stationnement du Centre des visiteurs The View pour la meilleure photo sur Monument Valley. Idéalement, vous y allez ben, ben tôt, genre 6h30. Ça donne à peu près quelque chose comme ça.

Monument Valley, tu m’as donné des mots de tête à entendre Dom chantonner la chanson thème de Lucky Luke pendant la journée, mais maudit que t’es belle.

DISTANCE PARCOURUE : 122 miles
NUIT : Goulding’s Campground

JOUR 08

Mesa Verde, CO

En reprenant la route tranquillement vers le Nord, Dom et moi avions entendu parler d’un village occupé au XIe siècle par des ancêtres du Pueblo, un peuple d’Amérindiens. Vite de même, ça l’air banal, mais Mesa Verde n’est pas n’importe quel village. Il s’agit d’un village creusé dans le roc, à flanc de montagne, sous les falaises du canyon. Demande-moi pas comment ils ont construit ça, ça reste encore difficile à imaginer.

L’accès au site n’est accessible qu’avec un guide, chose que nous ne recherchons pas naturellement, mais chose que nous avons apprécié pour mieux comprendre l’histoire derrière ledit site archéologique. Il manquait juste notre chapeau d’Indiana Jones.

DISTANCE PARCOURUE : 208 miles
NUIT : Terre publique (voir le site du Bureau of Land Management)

JOUR 09

Great Sand Dunes National Park, CO

Des dunes de sable en plein milieu d’une chaîne de montagnes? On ne le croyait pas non plus, jusqu’à ce qu’on arrive à Great Sand Dunes National Park. Pis pas de la petite dune, non madame. Les dunes les plus hautes d’Amérique du Nord. 210 mètres pour être précise, couvrant une surface de 78 km carrés.

Faites-vous plaisir, louez un sandboard au dépanneur à l’entrée du Parc National et passez l’après-midi à essayer (le mot est important) de rider les dunes. Vous vous ramasserez sans doute avec plusieurs tasses de sable dans les bobettes, mais ces tasses de sable en auront valu la peine.

DISTANCE PARCOURUE : 168 miles
NUIT : Pinyon Flat Campground (premier arrivé, premier servi)

JOUR 10

Colorado Springs et Denver, CO

Parce que toute bonne histoire a une fin, c’est au 10e jour que nous avons repris la route vers Denver. À l’horaire : un arrêt dans Colorado Springs et une dernière bière de micro à la brasserie Great Divide Brewing Co.

DISTANCE PARCOURUE : 237 miles

Souvent, on (surtout moi) a l’impression qu’il faut aller très, très loin pour être dépaysé, déstabilisé ou pour tomber sur l’cul à cause de beaux paysages. À notre grande surprise, le Far West nous a complètement jeté à terre. C’est peut-être qu’on n’avait pas beaucoup d’attentes, mais je pense surtout que c’est parce que l’Utah, le Colorado et l’Arizona sont des sacrés beaux endroits à découvrir.

Notre recommandation : faites le tour en van. Y’a sans doute pas meilleure place en Amérique pour se promener librement dans sa petite maison sur roues. La preuve, on s’apprête à y passer 6 mois.

Articles récents

Voir tous

#Instagram

Loading...